Premiers regards

RoseA posteriori, c’est étrange de constater que ma vie ait pu prendre un virage aussi radical dans des circonstances aussi banales…
J’aurais aimé me rappeler, ne serait-ce qu’en guise de piqûre de rappel, si la journée avait été belle, quelle était mon état d’esprit quand j’ai poussé la porte de ce cours, est ce que quelque chose m’avait – en quelque sorte – prédisposée à commettre LA BOURDE DE MA VIE.
Enfin… J’espère que je ne ferai rien de plus grave.
Mais non, c’est un jour ordinaire.
Mon club de sport passe à l’horaire d’été et il me reste 5kg sur la conscience sur les fesses. Je quitte donc mon cours d’abdo-fessiers pour un autre cours de sport, plus intensif, avec un prof que je ne connais pas encore.

Sans être d’une timidité maladive, je ne suis pas très à l’aise face à l’inconnu mais, en général, j’ai l’impression de donner assez bien le change. Apparemment, ça n’a pas été suffisant.
IL lui faut 5 minutes pour m’aborder. Je le trouve d’emblée très souriant et plutôt beau gosse. Gentleman. Il prend le temps de m’expliquer comment va se passer la séance, je le crois déjà très attentionné. Il donne le ton de ce que va être la relation à venir.
Je ne sais pas encore qu’il vient de rompre avec une xième maîtresse qu’il a laissé en loques, dans une détresse émotionnelle qui me rendra malade d’angoisse quelques mois plus tard.
Non.
Je suis égale à moi-même, une fille gentille, souriante, aimable, un peu naïve peut-être mais, au fond, j’aime le contact avec les gens et me sentir proche d’eux. Depuis toute petite, j’ai tendance à me mettre plus souvent à la place des autres plutôt qu’à la mienne. J’anticipe leurs réactions, leurs sentiments et les « materne » en fonction.
J’interprète beaucoup aussi. Ça me donne parfois l’illusion de connaître les gens, en tous cas de me sentir trop précipitamment intime avec eux.
Avec le recul, je me suis vraiment servie sur un plateau, et avec l’argenterie en prime.
Ça s’est joué sur rien.
Un regard, un sourire.
« L’invitation » était lancée.
Aujourd’hui encore, je regrette amèrement de ne pas m’être pris un abonnement à la piscine.

Une « attaque » musclée
L’engrenage se met très vite en marche.
Il ne lui faudra pas plus de trois semaines pour me dire qu’il m’aime et que je suis la femme de sa vie.
Son tout, sa vie, son oxygène.
Pour le moment, il doit me jauger. Peser les pours et les contres.
Sous son faux-sourire, il cherche déjà un prétexte pour m’aborder, une faille à exploiter.
Ça va se présenter par une remarque tout à fait anodine sur mon job. Passionnée de civilisations anciennes, OH MON DIEU QUELLE COÏNCIDENCE ! Il est lui-même passionné par le même sujet.
Et même que ça serait trop bien si je pouvais lui faire un exposé, un jour.
Je l’ai, moi-même, ajouté sur Facebook quelques jours plus tard. En parfaite innocence. Si j’avais su où ça allait me mener, je m’arracherais sur le champ les ongles un par un.
A la lumière de ce que je sais maintenant, je pourrais me flageller en me traitant d’idiote mais est ce que j’aurais dû me parer d’un masque de froideur en prévision de tous les connards manipulateurs qui rôdent sur terre ?
Je ne suis pas comme ça. Je n’avais aucune raison de croire que j’allais être utilisée dans un jeu sordide.
A la vérité, j’avais déjà perdu avant même de savoir que je jouais…

Publicités

Une réflexion sur “Premiers regards

  1. […] Alors, ok, j’ai la satisfaction personnelle de ne pas avoir cru jusqu’au bout à ses salades. De ne pas m’être projetée dans une vie avec lui. Et c’est peut-être ce qui me sauve du désespoir que j’ai pu voir et lire chez certaines autres. Mais bordel… Qui est ce mec pour me traiter comme ça ? Personne ne mérite de tomber sur un manipulateur narcissique comme lui (je n’ai pas le déplaisir de connaître les autres). Personne. Je ne te laisserai plus jamais le loisir de me faire du mal… PS : Cet article est la suite de celui-ci : https://callmeseraphine.wordpress.com/2015/06/02/bonjour-tout-le-monde/ […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s