Kaiser chiefs – Everyday I Love You Less And Less

RougeLe coup de pouce du jour : une chanson qui donne la pêche !
Quoi de plus facile de se morfondre et de se lamenter sur ce qui est parti et ne reviendra plus ?
On se met « en veille »,
On ressasse de bons moments (en oubliant subtilement ceux qui nous ont fait souffrir et qui font pourtant l’essentiel de cette relation toxique),
On se pose des questions sur nous-même, sur ce qu’on aurait pu faire de mieux, sur ce qu’on aurait du voir et qu’on a pas vu,…
NON !

  • De un, ça lui ferait trop plaisir.
  • De deux, tout ça est derrière nous. L’avenir, par contre, nous appartient !
  • De trois, il n’y a qu’une seule façon de gagner contre un PN : être heureux (je dirais même être heureux sans lui/elle).
    Et, parce que la vie est bien faite, c’est précisément ce dont j’ai envie : être heureuse \o/

ALORS, lecteurs, lectrices,
on va ranger nos sombres idées, on va monter le son et on va danser ! Chanter ! Et profiter du soleil !
A chaque coup de mou, je vous invite à vous trouver une chanson-plaisir, une chanson-pansement,…
Et à VOUS faire plaisir !

Simple.
Rapide.
Efficace.

Kaiser chiefs – Everyday I Love You Less And Less

Everyday I love you less and less
It’s clear to see that you’ve become obsessed
I’ve got to get this message to the press
That everyday I love you less and less
And everyday I love you less and less
I’ve got to get this feeling off my chest
The Doctor says all I needs pills and rest
Since everyday I love you less and less
And less and less,
I know, I feel it in my bones
I’m sick, I’m tired of staying in control
Oh yes, I feel a rat upon a wheel
I’ve got to know what’s not and what is real
Oh yes I’m stressed, I’m sorry I digressed
Impressed you’re dressed to SOS
Oh, and my parents love me
Oh, and my girlfriend loves me
Everyday I love you less and less
I can’t believe once you and me did sex
It makes me sick to think of you undressed
Since everyday I love you less and less
And everyday I love you less and less
You’re turning into something I detest
And everybody says that your a mess
Since everyday I love you less and less
And less, and less
I know, I feel it in my bones
I’m sick, I’m tired of staying in control
Oh yes, I feel a rat upon a wheel
I’ve got to know what’s not and what is real
Oh yes I’m stressed, I’m sorry I digressed
Impressed you’re dressed to SOS
Oh, and my parents love me
Oh, and my girlfriend loves me
Oh, they keep photos of me
Oh, that’s enough love for me
Oh, and my parents love me
Oh, and my girlfriend loves me
Oh, they keep photos of me
Oh, that’s enough love for me
Vous aussi dites « non ».
Je n’ai pas le temps de penser à toi aujourd’hui, je suis trop occupée à vivre ma vie.
Je n’ai pas le temps de me souvenir de toi aujourd’hui, je suis trop occupée à être heureuse.
Dans le NO CONTACT, chaque jour où le manque est absent est une victoire !
Arrêtez d’essayer de ne pas penser à votre PN (vous voyez, vous y repensez déjà ;p ), mais occupez-vous.
Faites de votre vie, un éternel moment de fête !

Hauts les cœurs !
Nous sommes anonymes, nous sommes légion MAIS, nous, nous oublions.
Et JE vais t’oublier comme on ne t’a jamais oublié de ta vie…
Redoutez-nous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s