L’improbable coïncidence…

BleuQuelle était la probabilité ?
Quelle était la foutue probabilité…
Que je tombe nez à nez avec lui en sortant bêtement et simplement d’un magasin dans le centre commercial de ma ville… ?

*Le temps s’arrête un instant*

Mes yeux se fixent sur lui sans le voir,
je détourne la tête quand je le reconnais,
je le dépasse sans m’arrêter,
et m’en vais sans me retourner.

Je n’ai pas eu le temps de fixer une image,
pas eu l’occasion de sentir son parfum,
manqué le son de sa voix.

Rien,
il ne me reste rien de toi.

Le vide.

Et dire qu’un jour pas si lointain, tu me serrais encore contre ton cœur en me disant que l’idée de me perdre t’était insupportable.
Mensonge que tout cela…

Everyone knows I’m right about one thing
You and I don’t work out
You bring out the mean in me

I bring out your insecurities
You know what I am talking bout
Eventually you’ll be fine if we break up
And one day I’ll be fine too
But we should just end it now
Before someone gets more hurt than they have to.

As for our house, I’ll move out
You can keep the dog we trained
Things soon will be like before I ever met you
Before I ever met you

Before I ever met you
I never knew that my heart could love so hard
Before I ever met you
I never knew I would be enemies with disregard
Before I ever met you
I never knew that I liked to be kissed for days
Before I ever met you
I never knew I could be broken in so many ways
I never knew I could be broken in so many ways
I never knew I could be broken in so many

Everyone knows I’m right about one thing
You are my only vice
And I got you addicted to trying to be bulletproof
But you have too much to lose

As for our house, I’ll move out
You can keep the dog we trained
Things soon will be like before I ever met you
Before I ever met you

Before I ever met you
I never knew that my heart could love so hard
Before I ever met you
I never knew I would be enemies with disregard
Before I ever met you
I never knew that I liked to be kissed for days
Before I ever met you
I never knew I could be broken in so many ways
I never knew I could be broken in so many ways
I never knew I could be broken in so many

Everyone knows I’m right about one thing…
You and I don’t work out

Publicités

5 réflexions sur “L’improbable coïncidence…

  1. Bonsoir Séraphine,

    Ton titre me rappelle une citation de Paul Eluard: « il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous », légèrement remaniée par Jérôme Touzalin: « il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous qu’on ne sait pas lire. »

    Je vais sans doute être brutale, pardon, mais pour moi ce n’est pas une coïncidence, c’est un rendez-vous. Pour moi, même si la probabilité de recroiser ton PN est basse, cet acte a été calculé de sa part. Oui, c’est un peu voir le mal partout, mais cela est nécessaire pour te protéger. Je suis persuadée que ton PN voulait observer tes réactions, évaluer quelles étaient ses chances de renouer avec toi. Et toi tu as réagi de la meilleure manière qui soit: l’indifférence.

    Malgré la souffrance et la désillusion que je ressens à la fin de ton texte, je te l’affirme: tu peux être fière de toi. Parce que tu as su maintenir le no contact, parce que tu ne lui as pas donné la satisfaction de te voir se retourner sur lui. Courage, le temps n’est pas loin où tu pourras clamer: « tu n’es plus rien pour moi ».

    Tiens bon !

    PS: et merci pour cette superbe chanson (très sombre) que je ne connaissais pas.

    Aimé par 1 personne

  2. Quel plaisir de te revoir (relire ?) Thelxinoë !

    Pour ce qui est de la chanson, je l’ai découverte par l’intermédiaire de ma plus-que-meilleure-amie.
    C’est une chanson qui doit lui parler à elle…
    Elle a chanté en moi, à un moment donné, également.
    (Loin de moi l’idée d’inciter les lecteurs à se morfondre (:p) mais c’était l’humeur du moment)
    Parce que, oui, c’est une nouveauté : je me laisse, de temps en temps, le droit d’être triste…
    Mais PAS TROP SOUVENT ! Faut pas déconner…
    (re – :p)

    Te lire me fait un bien fou et me déconcerte à la fois parce que, sans déconner, sans vouloir tomber dans la parano, sans croire au destin ou aux coïncidences non plus…
    Ça me paraît tellement fou.
    Il est tellement loin de sa ville…
    Dans mes lieux « à moi »…
    Je me suis vraiment posé la question de pourquoi il voulait continuer à traîner dans mes parages.
    Franchement, ça défie toute statistique.

    Ça a été un énorme stress de l’entrevoir (disons même, de ressentir sa présence).
    Tout de suite, j’ai ressenti à la fois de l’anxiété et ce goût de bile au fond de la gorge.
    La désagréable impression d’avoir frayé avec ce que l’être humain fait de plus répugnant.
    De l’amertume.

    Et malgré tout…
    Même si ça me couvre de honte et de mépris pour moi-même…
    Durant 3 longues secondes…
    L’espoir complètement con qu’il m’arrêterait ou me prendrait par la main.
    Du genre, « tout ça est un malentendu. Laisse-moi t’expliquer ».
    3 nouvelles secondes pour me rappeler ses pires moments, raffermir mes intentions, et tout c’était, de nouveau envolé.
    On se reprend en main et on respecte ses règles (et soi-même par la même occasion).

    Quelque part, je suis fière d’avoir « tenu le coup ».
    Quelque part, je préfèrerais avoir la force de m’en moquer vraiment.
    Et dans le meilleur des mondes, il disparaitrait tout simplement de la surface de la terre
    (\o/)

    Tes encouragements arrivent en ligne droite vers mon cœur.
    Je ne céderai pas ! Plus jamais !

    J'aime

  3. Bonjour Séraphine,
    Thelxinoë a raison : ce n’est sans doute pas un hasard. Il te traquera tant qu’il n’aura pas trouvé une nouvelle proie/maîtresse. Et même quand il en aura trouvé une, quand il sentira qu’elle lui échappe il risque de tenter de revenir vers toi. ignore-le, c’est la pire blessure narcissique que tu puisses lui infliger. Et surtout, surtout, ne retombe pas dans le panneau !
    Courage, on est de tout coeur avec toi 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s