Oui, j’aimerais te défoncer la tête à coups de parpaings MAIS …

RougeIl y a des articles qui nous brûlent les doigts,
des articles qu’on ne peut pas écrire,
et, enfin, il y a ceux qu’on aurait VOULU NE PAS écrire.
Hé oui, on en est là.

Aujourd’hui est un jour ordinaire.
On devrait réellement se méfier des jours ordinaires.
Par des moyens détournés, sans sollicitation de ma part, je reçois une nouvelle des plus énormes…

Non seulement PN, ce petit sournois, se permet de diffuser des photos de moi à des tiers MAIS,
cherry on the cake,
il se plaint de harcèlement.
DE HARCÈLEMENT ?!
Allant jusqu’à chouiner qu’il a été porté plainte à la police…

Première réaction, à chaud :
Maintenant quoi ? Je m’en vais te le dire moi quoi ! J’appelle deux experts complètement défoncés au crack qui vont travailler nos deux copains. Avec une paire de pinces, un chalumeau et un fer à souder. Est-ce que tu m’as entendu ! Espèce de porc ! Je suis très loin d’en avoir fini avec toi ! Je vais te la jouer à la flamme bien moyenâgeuse !
(Monsieur Marsellus Wallace, Pulp Fiction)

* On souffle un bon coup *

Pourquoi ?
Parce que ce n’est qu’une provocation de plus sur un gros tas bien pourri de provocations de toutes sortes.
Ne jamais rompre le no contact…
Même si le no contact a ses failles et laisse fuiter des choses de temps à autre.
Tenir bon.

* On souffle un bon second coup *

Rationalisons ensemble

  • Dans l’hypothèse où ce débile a effectivement porté plainte pour harcèlement et qu’il n’a pas menti ( ET QU’IL N’A PAS MENTI, tu sens bien ma perplexitude).
    Il a quoi en main ?
    Quelques vieilles photos.
    Quelques et vieilles.
    Ben, je suis pas de la maréchaussée, mais c’est vachement light pour un harcèlement.
    Si on ajoute cela au fait qu’on a plus de contact depuis le mois de mai,
    que je vais plus à son cours depuis le même mois de mai
    et que je prône le no contact depuis des mois …
    Hé ben, MON DIEU, je suis vraiment la plus nulle des harceleuses !Mais admettons… Juste pour rire.
    Poussons la chose un peu plus loin.
    Il a gardé les photos. J’ai gardé les logs des conversations.
    Qui a demandé les photos ?

    Ben oui, vous avez deviné.
    Oo
  • Partons maintenant du principe qu’il ne m’attaque pas pour harcèlement mais pour diffamation.
    En effet, dans un « moment troublé » de notre « relation difficile », j’ai moi-même porté plainte contre lui.
    Imaginons qu’il n’a que récemment reçu sa convocation (ce qui expliquerait sa venue chez moi) et qu’il a comme une poussée de haine envers moi.
    Je ne peux pas nier le fait d’être retombée dans ses filets après la plainte.
    Je ne nierai pas la relation malsaine qui s’est établie par après.
    Ça serait mentir.
    Mais les faits sont les faits. Les menaces restent des menaces.

Capture d’écran 2015-06-05 à 23.40.15

Capture d’écran 2015-06-06 à 00.32.24

Effectivement, il va peut-être payer pour ses actes à retardement mais c’est tellement pas mes affaires que je me demande encore pourquoi j’ai encore une pointe de compassion dans le cœur…

Alors quoi ?
C’est bien ce que je me demande…
A partir du moment où je mets, moi-même, un terme à la relation et où je ne te parle plus…
Qu’est ce que tu attends de ce genre de menace ?
Ta position est indéfendable.
Qu’est ce que tu veux alors ?
Me mendier un peu d’attention ? Un dernier contact ?
Je ne donne pas la charité aux rats, moi…

Capture d’écran 2015-08-30 à 00.41.38       Capture d’écran 2015-08-30 à 00.42.04

La diplomatie selon Séraphine…

Tes coups de fils, savamment passé le jour de mon départ et celui de mon retour de vacances ne sont qu’une preuve supplémentaire de TON obsession pour moi.
Fais ton deuil…
Il n’y a pas de victoire pour toi au bout de cette histoire.
Raisonne-toi…
Tu as la chance inestimable et complètement non-méritée d’avoir une famille qui t’aime autour de toi.
Secoue-toi…
Ce n’est même pas moi qui causera ta perte, tu te débrouilles très bien tout seul.
Ouvre les yeux…
Tu as déjà perdu.
Va t’en…
Je n’ai que la plus basse des pitiés à ton égard…

Deuxième réaction – Réaction finale
Maintien du no contact

Madame Marsellus Wallace
Publicités

3 réflexions sur “Oui, j’aimerais te défoncer la tête à coups de parpaings MAIS …

  1. J aime votre style Seraphine!
    Quel pitoyable personnage que ce PN.
    Il a eu si peur pour lui apres sa venue a votre domicile qu il inverse les rôles…
    Celui que j ai fréquenté a fait une photo de moi lorsque je dormais et précisément de mes fesses😱
    Il me l avais envoyé lors d une de mes tentatives de rupture.
    39 ans tout de même le gars….
    Pas étonnée de savoir qu il montre vos photos .
    pffff
    Qu ils sont à plaindre les pauvres😉 des  » bolosses »

    Aimé par 2 personnes

    • 42 ans le mien…
      Comme quoi…
      La stupidité n’a pas d’âge!

      On revient une fois de plus à cette fameuse inversion des rôles, comme tu dis, je dois être sa 5 ème ex-copine harcelante… Pauvre chou… à la sixième, je monte un club ^^

      Merci pour ton gentil commentaire, en tous cas, il me fait bien plaisir
      🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Cela doit être un classique les photos. C’est carrément nul, petit, mesquin.
    Mon PN les a envoyé à ma famille, et a tenté de les envoyer à mon boulot et de les poster sur Facebook.
    Et pour couronner le tout, j’ai même eu droit à une agression dans l’ascenseur de mon immeuble.
    Et après, il ose me dire que c’est moi qui l’ai mis plus bas que terre et que je l’harcele. Encore une inversion des rôles !!! Et le mien aussi, toutes ses ex le harcelaient !!!
    Pfff… Pathétique
    Merci pour votre blog, ça fait du bien de le lire ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s